top of page
  • Photo du rédacteurKarine Guibert

Etude d'un cas de supervision

Dernière mise à jour : 14 sept. 2023


- Photo David Becker -


Peut-être vous demandez-vous quels types d’apprentissage peut émerger en supervision ? Voici deux situations distinctes qui pourtant illustrent des phénomènes similaires :


  • Sarah, PDG accomplie, fait face à des problèmes récurrents au sein de son équipe de direction. Ses attentes sont perçues comme de plus en plus déraisonnables, et elle se rend compte qu’elle est systématiquement sur la défensive avec son équipe. Pour l’aider, Sarah rejoint un groupe de supervision de dirigeants qui se rencontrent régulièrement pour partager leurs défis de leadership et se soutenir mutuellement, sous la direction d’un superviseur professionnel.

Grâce à ces échanges entre pairs Sarah réalise qu’une expérience de travail passée a

profondément façonné son comportement professionnel. En début de carrière, Sarah avait été

injustement licenciée d’un emploi qu’elle appréciait profondément pour des raisons politiques.

Cet épisode traumatisant a semé les graines de sa méfiance envers les relations au travail et

de son besoin constant de faire ses preuves.


  • David est un coach d’équipe expérimenté qui a été recruté pour aider une équipe à améliorer leur collaboration et leur productivité. Lors de ses séances de coaching, il remarque un problème : alors qu’il facilite les échanges, pose des questions d’approfondissement et remet en question les hypothèses pour encourager la pensée critique et le travail en équipe, certains membres de l’équipe ont du mal à exprimer leurs pensées et leurs préoccupations.

David pense que c’est parce que les membres de l’équipe ont des personnalités et des façons

de travailler différentes. Mais après avoir échangé avec son superviseur, il commence à

comprendre que son style de coaching pourrait servir de déclencheur pour certains membres

de l’équipe. Il réalise que la façon dont il communique ressemble fort au style assertif et

intimidant de leur précédent manager et pourrait expliquer qu’ils sont hésitants à partager

leurs points de vue.


Ces deux cas illustrent des processus mentaux connus sous les termes de transfert et contre-transfert. Les deux notions décrivent le transfert de sentiments, attitudes et attentes de quelqu’un de notre passé à quelqu’un dans notre présent. Ces dynamiques complexes étant largement inconscientes, elles échappent à notre compréhension des situations et sont rarement explorées. La supervision, en offrant un espace structuré de réflexivité animé par un superviseur formé, peut permettre au supervisé de mettre en lumière ce qui se joue chez lui ou chez les personnes qu’il accompagne, et d’adapter ses comportements.


Maintenant que vous en savez plus sur ces notions, saurez-vous identifier une relation de travail où vous pensez qu’un transfert pourrait influencer vos interactions ? Comment pourriez-vous en prendre davantage conscience et faire des choix plus conscients dans vos réponses et réactions ?

Comentarios


bottom of page