top of page
  • Photo du rédacteurKarine Guibert

Apprendre à réflechir

Dernière mise à jour : 14 sept. 2023


- Photo Gaetano Cessati -


Je me suis engagée dans une formation à la supervision dans l’intention d’élargir ma palette de compétences en tant que coach professionnelle. Mais bien que j’aie toujours été supervisée dans ma pratique, que ce soit en individuel et/ou en collectif, j’ai rapidement été confrontée à un défi que j’avais sous-estimer : apprendre par la réflexion. Mon expérience et ma culture professionnelle étant largement orientées action, les séances de formation me faisaient osciller entre confusion et scepticisme quant à la qualité des apprentissages que j’allais pouvoir en tirer.


La supervision est une communauté de pratique où les participants apprennent grâce à un dialogue réflexif entre eux et avec le superviseur. Cet apprentissage se fait à la fois par la réflexion, qui se focalise sur le « pourquoi » de l’expérience, et la réflexivité qui considère le « je », c’est-à-dire la personne engagée dans l’expérience. Ces deux types d’exploration permettent de donner du sens à une expérience vécue, afin d’en tirer des enseignements et d’agir différemment. Si beaucoup d’animaux apprennent par l’expérience, seul l’humain possède cette aptitude à prendre du recul et à réfléchir, que ce soit sur les évènements du passé, du présent et à venir.


Mais cette capacité à intentionnellement examiner ses pensées, émotions, sensations et comportements pour générer de nouvelles compréhensions et perspectives n’est pas facilement accessible à tous. Elle demande de se poser et nécessite ouverture, courage, imagination, et surtout l’acceptation qu’à un problème donné, il peut exister plusieurs interprétations et solutions et pas une bonne réponse unique. Dans notre monde à 100 à l’heure où il faut savoir prendre des décisions rapidement, cela peut même sembler assez contre-intuitive.


Alors, si une pratique réflexive peut à la fois être une bouffée d’oxygène et un formidable accélérateur de développement personnel et professionnel, comment apprendre à réfléchir ? Souvent, un événement extérieur bouleversant peut servir de déclencheur et nous amener naturellement à vouloir nous questionner et revoir nos modes de pensées et de fonctionnement. C’est ce qui m’est arrivé cette année, où un évènement particulièrement impactant dans mon travail m’a poussée à solliciter l’aide d’un superviseur spécifique pour prendre le temps de comprendre et apprendre de ce qui s’était passé.


Au-delà de l’événement déclencheur, il suffit souvent de l’essayer pour l’adopter. C’est en faisant l’expérience de l’apprentissage par la réflexion que l’on développera notre capacité à prendre du recul, à étudier sans jugement nos émotions et notre intuition, à apprivoiser l’inconnu et l’incertitude, et à générer des enseignements. C’est ce qui s’est passé pour moi lors de ma formation. Et se faire accompagner dans cette démarche par un superviseur professionnel qui saura créer l’environnement et la relation propices à cette pratique réflexive, c’est mettre toutes les chances de son côté d’en faire une expérience positive qui deviendra rapidement un élément incontournable de notre pratique professionnelle.


En attendant, je vous invite à prendre quelques minutes pour une activité rapide :

  • Pensez à une expérience professionnelle récente, qu’elle soit positive ou stimulante

  • Visualisez cette expérience avec le plus de détails possibles, y compris les personnes impliquées, le lieu, les faits, mais aussi vos sensations, vos pensées et vos émotions.

  • Réfléchissez à cette expérience en vous répondant mentalement aux questions suivantes :

    • Quels événements ou moments spécifiques vous ont marqué lors de cette expérience ?

    • Qu’avez-vous appris de cette expérience, sur vous-même ou sur votre travail ?

    • Y avait-il des idées ou des révélations inattendues ?

    • Comment cette expérience a-t-elle contribué à votre croissance personnelle ou professionnelle ?

留言


bottom of page